definition de l empreinte ecologique

Le Pr Colin Fudge propose une définition simple : « l’empreinte écologique est « la superficie géographique nécessaire pour subvenir aux besoins d’une ville et absorber ses déchets ». Pour William E. Rees , un des pères de ce concept: « l’empreinte écologique est la surface correspondante de terre productive et d’écosystèmes aquatiques nécessaires pour la production des ressources utilisées et l’assimilation des déchets produits par une population définie à un niveau de vie spécifié, là où cette terre se trouve sur la planète ». Pour l’OCDE il s’agit de la « mesure en hectares de la superficie biologiquement productive nécessaire pour pourvoir aux besoins d’une population humaine de taille donnée ». D’autres auteurs proposent de mesurer la quantité mais aussi la qualité des ressources écologiques nécessaires pour subvenir aux besoins d’une entité ou population donnée, à un niveau donné de consommation et de technologie.

Par extension, on peut calculer l’empreinte d’un objet (un ordinateur, une voiture, un meuble en bois exotique) en considérant la surface moyenne liée aux ressources nécessaire à l’extraction et au transport des matériaux, à sa fabrication, son fonctionnement et son élimination. Par exemple, les empreintes d’un téléphone portable et d’un ordinateur PC en l’an 2000 étaient estimées respectivement à 0,6 (vieux modèles) à 0,4 % (modèles récents) de la surface terrestre bioproductive nécessaire per capita. Un ordinateur PC en consommait 9 %.

merci wikipekia

Publié dans : ||le 17 septembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

siyana |
Gestion Station bonetto |
informatique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | comment debuter son marketi...
| service générale - خ&...
| nassim2008